Tu te considères comme un songwriter?

Liam : Non. Je me prends pour un chanteur, le meilleur d’Angleterre. C’est comme ça que je me vois.

Le fait d’avoir écrit une chanson est peut-être un début?

Liam : ça me donne confiance en moi, je dois avoir huit chansons au chaud. ça me donne le courage de les présenter aux autres, mais elles ne sont peut-être pas aussi bonnes que celle-ci. Ou peut-être qu’elles sont meilleures. Je suis musicien avant tout, je suis chanteur, et mon but n’est pas de me dévouer au songwriting. Je ne me sens pas frustré de ne pas écrire de chansons. Celle-ci est venue naturellement, je ne supplierai jamais pour qu’on mette mes chasons sur l’album. Si elles sont assez bien, ça se fera, sinon, ça ne se fera pas. Je suis assez grand pour supporter les critiques.

Est-ce que tu t’identifies aux paroles des chansons de Noel?

Liam : Oui. Sans doute plus que lui. Je fais le lien. Il écrit sa façon de voir, et quand je chante ses chansons, j’y mets mes propres vues. Ma perception à moi peut être différente de la sienne, mais je vais ajouter un peu de moi, de ma propre perception de la chanson. C’est nécessaire pour bien l’interpréter.

Depuis quelques temps, t’as l’air plus à l’aise dans ton rôle de personnage public…

Liam : J’en ai chié. A cause de la célébrité, de moi, de tout. Il a fallu que je m’habitue, c’est allé très vite : des trucs dans les journaux tous les matins… Pas mal de gens auraient sombré : lire tous les jours ce que mon personnage, ma personnalité sont censés être, ou autre chose… Je suis devenu plus fort.

Tu as déjà rencontré quelqu’un qui avait une aussi grande gueule que la tienne?

Liam : Oui. Noel Gallagher

Quel genre de valeurs veux-tu transmettre à ton fils, Lennon?

Liam : Respect, man ! Le respect. Tant qu’il peut faire sourire les gens, tant que les gens peuvent le faire sourire, qu’il soit à peu près élevé, voilà, ça suffit. Je ne veux pas lui mettre la pression. Il faut qu’il ait confiance en lui, qu’il tire cette confiance de lui-même et pas de moi.

Et s’il veut faire musicien quand il sera grand?

Liam : Très bien. Et s’il veut faire du foot, parfait. Et s’il veut être architecte, parfait. Il fera ce qu’il voudra, je ne veux pas faire de projet pour lui. Qu’il fasse ce qu’il aime, c’est tout ce qui compte. On verra. Je ferai de mon mieux pour l’aider.

Quel genre de rapports as-tu avec ton beau-fils, James (le fils de Jim Kerr, des Simple Minds, ndlr) ?

Liam : On s’entend bien, je le fais marrer. Je suis une sorte de grand frère, pour lui. Son père, c’est son père ; quand il va le voir en Ecosse, c’est spécial. Moi, mon rôle, c’est plutôt celui de grand frère. Je sévis quand c’est nécessaire, mais je ne veux pas trop lui mettre la pression, c’est à son papa et et sa maman de le faire.

Il a aimé ta chanson?

Liam : ça va, mais il n’est pas trop fan, il préfère les Backstreet Boys et ce genre de trucs. Pour lui faire vraiment plaisir, il aurait fallu que j’écrive un truc à la Backstreet. Le premier truc qu’il a dit, c’est qu’il a trouvé ça ridicule.

ça t’a vexé?

Liam : Non

Et Patsy, elle trouve ça comment?

Liam : Elle adore. Elle a pleuré quand elle l’a entendue la première fois. C’est rien. C’est juste une chanson. Ce n’est que trois minutes.

Gem, le nouveau guitariste, dit que tu es l’homme le plus drôle du monde…

Liam : Ouais, j’espère. J’ai mes moments. ça dépend des jours.

C’est quoi, pour toi, être drôle?

Liam : Ne pense pas trop à ce que tu vas dire ; si tu as quelque chose en tête, dis-le. Sans te poser la question de savoir si c’est de bon goût. Je ne suis pas du genre à mentir. Je n’aime pas blesser les gens. Quand ils trouvent ça choquant, s’ils le prennent comme ça, ça vient d’eux, pas de moi. C’est la façon dont tu le prends qui est choquante. Si tu le prends mal, c’est que tu n’as pas le sens de l’humour. Je dis ce que je pense mais je n’ai jamais l’intention de blesser qui que ce soit.

Tu as quel genre de rapports avec ton frère en ce moment?

Liam : Comme d’habitude. Rien n’a changé. Je trouve que pour deux frères dans un même groupe, on s’entend bien. On a nos engueulades, nos désaccords, mais ce sera toujours comme ça.

Le fait qu’il soit plus âgé que toi…

Liam : …lui donne l’impression qu’il est mon père, parfois, oui. Mais ça, c’est son problème, pas le mien. C’est lui qui passe son temps à me casser, et c’est quelque chose que je ne ferai jamais. Il croit qu’il est le groupe à lui tout seul, mais je fais parti de ce groupe autant que lui. C’est son problème.

Tu vois ton père, parfois?

Liam : Non. Je vois ma mère tous les deux mois.

Elle prend toujours soin de son jardin?

Oh oui! Son jardin est magnifique. C’est la chose la plus importante de sa vie. Elle adore jardiner.

Quelle est la signification de cette bague avec un coeur que tu portes tout le temps?

Liam : C’est ma bague de mariage. L’autre bague, c’est un scarabée. La bague avec le coeur est soutenue par deux mains. Si tu la portes avec la pointe du coeur tourné vers l’extérieur, ça veut dire que tu es célibataire. Si tu la portes avec le coeur tourné vers l’intérieur, ça veut dire que ton coeur est pris. C’est une bague irlandaise, mais je ne suis pas spécialement proche de mes racines irlandaises.

On s’est déjà rencontrés. Tu t’en souviens?

Liam : Oui. Je me souviens de ton visage.

Ca ne s’était pas bien passé…

Liam : J’ai été grossier?

Un peu.

Liam : Je devais être bourré. Je me souviens de ce bar qui donnait juste sur la mer. Je suis vraiment désolé. J’avais dû picoler toute la journée, et j’ai dû être chiant. Je ne suis pas comme ça au naturel.

C’est pas grave. C’était quand même marrant.

Liam : Cool.