TimeOut : Comment va la tournée ?

Liam : Ca va plutot bien étant donné que Noel n’est pas la.

TimeOut : Est-ce que vous sentez une différence ?

Liam : Totalement. C’est moins pro, plus rock. Juste foncer et jouer, au lieu d’etre un peu trop…Je sais pas. Peut-etre qu’on a un peu trop de gueule.

TimeOut : Seriez-vous décu que Noel ne soit pas la si vous étiez fan ?

Liam : (cinglant) Ouais. Il écrit les chansons donc vous voulez le voir, non ? Nous venons tout juste de nous séparer, il va vite réaliser que…On s’est déja engueulés et qu’on s’engueulera encore. Je veux seulement qu’il joue dans le groupe. Je ne veux pas entendre parler d’album solo.

TimeOut : Mais vous vous entendez plutot bien, non ?

Liam : Ouais ca va. C’est juste cette putain d’idée d’album solo qui réapparait et je n’aime pas ca. Ca n’est bon ni pour le groupe, ni pour moi.

TimeOut : Vous gardez le contact ?

Liam : Je l’ai appellé et il m’a conseillé d’aller me faire foutre, donc j’ai laissé tomber. Je le verrai a Dublin la veille du concert et il faudra remettre les choses au point. Mais on n’est pas en train de se séparer, contrairement a ce que tout le monde croit. On a beaucoup de nouvelles démos, il y a un nouvel album pret a sortir.

TimeOut : Comprenez-vous pourquoi Noel est parti ?

Liam : Ouais. Parce qu’on s’est engueulés. Il met dit des trucs, je lui réponds. Comme tout le monde. Je lui ait juste dit “Je veux pas d’album solo, tu me mettras pas au placard !”.

TimeOut : Pourquoi pensez-vous qu’il veuille faire un album solo ?

Liam : Aucune idée. Il a des chansons qui selon lui ne sont pas faites pour Oasis. Mais on peut les changer non ?

TimeOut : Sentez-vous qu’il y a plus de regards sur vous en concert ?

Liam : Nan, parce qu’on est un groupe. Evidemment les gens s’intéressent aux 2 frangins, mais ce n’est ni le groupe de Noel, ni le mien. Ce serait mieux qu’on travaille tous enemble au lieu de laisser Noel ecrire toutes les chansons. Je pense que c’est a notre tour de le faire si on veut survivre.

TimeOut : Ca doit etre difficile pour lui d’écrire avec les autres. Il est peut-etre effrayé par cette idée

Liam : Je pense que c’est le cas maos y’a pas de raison de flipper, c’est seulement pour le bien du groupe. Il porte le poids d’Oasis sur ses putains d’épaules depuis trop longtemps. Il doit partager. Je suis pret a saisir ma chance.

TimeOut : Donc ca n’est pas un probleme de revenir avec lui ?

Liam (moqueur) : Nan. On s’est déja mis sur la gueule. On est tous des grands garcons, on sait ce qu’on a a faire. Et on a aucune envie d’arreter.

TimeOut : Comment s’est passée la tournée au Japon et aux USA ?

Liam : C’était génial. Après on était a Barcelone et Alan a manqué un concert a cause de sa main, donc on était assis dans les loges a picoler, avec Noel. Et on s’est battus. Et il a gagné, je dois lui accorder ca. Il s’est barré, il est revenu a Paris et quand on s’est revus a l’hotel on a eu une autre petite bastonnade, et voila.

TimeOut : Pensez-vous…

Liam (il coupe) : Mais il pensait qu’on arreterait la tournée aussi. Je me suis dit “Merde, y’a pas moyen. Aucune envie de rentrer chez moi, maintenant qu’on y est on continue”. Il y a eu une cassure, mais après c’était la 1ère fois qu’on travaillait vraiment ensemble, c’était bien. Dommage que Noel n’etait pas la.

TimeOut : Vous vous etes excuses ?

Liam : Oui, je l’ai fait. Je suis assez intelligent pour m’excuser et pour reconnaitre mes torts.

TimeOut : Donc vous aviez tort…

Liam : J’avais tort, il avait tort. On avait torttout les 2. Je sais pas…On est tout le temps en train de s’engueuler.

TimeOut : A part ca, comment va la vie ?

Liam (hésitant) : Ca va, j’ai pas a me plainder. Personne n’est mort, pas vrai ? J’ai un bébé magnifique et je suis toujours autour de lui. C’est un peu le bordel a la maison quand je ne suis pas la, mais ca va aller mieux.

TimeOut : Comment est la vie a Londres ?

Liam : Je bouge, mec. Je suis pas souvent chez moi.

TimeOut : Vous vendez votre maison, non ?

Liam : Ouais. tu veux l’acheter ?

TimeOut : Je crois pas que je puisse la payer. £1,5 M….

Liam : Plus que ca mec. Beaucoup plus. (la maison a finalement été vendue pour £2,5M).

TimeOut :Qu’avez-vous a dire a propos de l’alcool et des drogues ?

Liam : Plus de drogues, mec. J’ai pratiquement laissé tomber (baillement), je n’ai pas envie d’etre emmerdé. J’ai un bébé a élever, je dois etre clean. Mais une bonne bière…

TimeOut : Qu’est-ce que vous buvez ?

Liam : Tout.

TimeOut : Vous n’arretez donc pas de boire ?

Liam : Personne n’arrete de boire, mec. Quelques demis passent bien. Et si j’ai beaucoup de verres je peux boire pour toute l’Angleterre jusqu’a ce que je m’endorme.

TimeOut : Vous ne pensez pas avoir un problème avec l’alcool ?

Liam : Non. Je bois parce que j’en ait envie, pas parce que j’en ait besoin. C’est pas comme si je me disait “Putain, j’ai besoin d’un verre !” des que les choses partaient en couille. Il n’y a pas une goutte d’alcool chez moi. Si j’étais vraiment un putain d’alcoolique comme tous ces abrutis le pensent, y’aurait de la bière dans ma maison. Elle est pleine d’eau ma baraque, et le seul moment ou je picole c’est quand je suis au pub.

TimeOut : Y a-t-il des gens qui vous conseillent d’arreter ?

Liam : Sais pas. Our kid considère que je ne devrais pas boire. Tu sais je pense…Qu’il y a beaucoup de choses qu’il ne devrait pas faire non plus.

TimeOut : Est-ce qu’il vous surveille ? Je veux dire, est-ce que vous vous aimez ?

Liam : Je l’adore. et si quelqu’un l’insultait je lui exploserait sa putain de gueule. Et il ferait la meme chose pour moi. C’est une relation amour/haine. Je veux etre lui, il veut etre moi. Il veut etre un chanteur et je veux devenir songwriter.

TimeOut : Comment va votre fils ?

Liam : Il bouge beaucoup. Il commence a ramper. Il grandit. Il dit pas “ga ga goo goo”, tout ca. Il fait juste “grrrrr”.

TimeOut : Vous aimez le dernier album ?

Liam : Je pense qu’il est excellent.

TimeOut : Il s’en est vendu 500.000 exemplaires ici.

Liam : Ca fait un paquet de disques, mais je m’en fous. Tu te dis pas “Bon on va faire ce disque et on va en vendre telle quantite”. Ca se vendra comme ca devra se vendre, point.

TimeOut : Le 1er album des Stones Roses s’est vendu a moins de 500.000 exemplaires.

Liam : Et il est génial.

TimeOut : Oui, et Johnny Hates Jazz en a vendu plus. Et qui se souvient de lui ?

Liam : Toi. Tu viens juste de le mentionner et tu l’as surement écouté avant de venir ! Mais je suis d’accord avec lui, je ne peux pas blairer le jazz.