Les Meilleurs Moments traduits de cet émission de radio américaine légendaire:(partie1)

Howard: Le voici. Hé Noel, comment tu vas? Content de te voir. Nous avons ici le gars qui s’est fait cramé par son père à l’âge de 6 ans.

Robin: Le gars qui se bat avec son frère.

(…)

Robin: Beaucoup de familles s’engueulent dans cette émission.

H: Prends une chaise et détends-toi Noel. On te nommera Gallagher le stable!

N: Oh, je vois.

H: Vous avez de nombreux tubes (…) et quand vous touchez gros, les chances de toucher gros sont à peu près d’un milliard?

N: Ouais, un truc dans le genre, c’est ça.

H: Ouais un truc dans le genre, surtout pour deux frères qui sont si talentueux, et qui ont un groupe ensemble et tout…

N: Deux frères talentueux! Il n’y a qu’un seul frère talentueux dans mon groupe!

H: Oui, exact. Disons que je ne voulais pas dire un truc…

R: C’est le grand débat, hein?

H: Noel tu vois ce que je veux dire, c’est comme avoir un milliard de chances de toucher gros. Quand tu disais aux gens dans ton enfance que tu voulais être une rock star, ils devaient probablement dire que tu étais tarré, non?

N: Oui, totalement.

N: Ils le disent toujours, mec.

H: c’est vrai aussi. Non mais sérieusement, combien de gamins disent la même chose…J’avais un groupe avant mais ça puait.

N: ah.

H: mais je suis sûr que j’aurais réussi. Je ne sais pas jouer d’instrument mais je parie que j’aurais réussi.

N: le pire, le pire, le pire, c’est de convaincre ta mère que tu veux être une méga rock star alors qu’elle te dit, écoute, sors et trouve toi un vrai boulot. Tu vois.

H: c’est vrai.

N: Eh bien non, non. Un jour je vais aller sur TOTP, chez Howard Stern, et là elle te fait ha ha ha.

H: ah, c’est génial.

R: tu es de Manchester?

N: ouais

H: avec un accent pareil, il vaudrait mieux.

R: ouais, j’allais le dire.

N: eh oui, je sais.

R: j’adore cet accent. Je ne capte pas un mot.

H: dans une semaine, je vais dans ton pays. Faire la promo de mon film.

N: ah ouais.

H: Ouais, je n’ai pas envie d’aller là-bas et me faire lyncher.

N: et pourquoi?

H: Ils ont écrit des crasses sur moi dans les tabloids.

N: non, non, je te le dis, l’autre jour, ils ont écrit de très bons trucs sur toi parce que tu as descendu Chris Evans vraiment méchamment et tout le monde déteste Chris Evans en Angleterre.

H: Oh c’est bon alors!

(…)

H: mais ton frère et toi vous vous bagarrez toujours, non? Et ton frère est le chanteur principal, il faut que tu le deviennes.

N: je sais

H: c’est un peu un emmerdeur. C’est quoi son problème?

N: euh…sss…ah…eh bien….si je le savais. Si je le savais, je jure que j’aurais bien plus d’argent que j’en ai maintenant parce que…

R: et je comprends que des fois ça en vienne aux mains.

N: en effet…

H: a-t-il été un problème durant toute ta vie?

N: Ouais, il est comme,…, umm, il l’est! Il l’est! Il est toujours un problème!

H: il est un problème?

N: il est bien jusqu’à qu’il ait une bière et une fois qu’il en a une, il devient lunatique.

H: Ok, je vois. Donc le problème c’est la boisson.

N: ouais, ouais, définitivement.

H: à ce moment là, est-ce-que tu l’as pris en face en lui disant, mec tu vas arrêter de boire?

N: oh oui, oui, des tas de fois ouais.

H: et que dit-il, casse-toi je ne t’écouterais pas?

N: ouais il attrappe une bière et ne nous laisse plus jamais en parler.

H: c’est lui le plus vieux?

N: non, il a 5 ans de moins.

H: ah alors pas la peine de se demander pourquoi il ne t’écoute pas.

N: ah, ah, je sais, mais il n’écoute personne tu sais.

H: vraiment?

N: non, en fait, l’autre soir, on est allé voir Radiohead au Irving Plaza, et il se balladait par- ci par- là en pinçant les fesses des gens.

H: eh bien , tu ne ferais pas ça toi?

N: ben c’était tous des étrangers, mecs tu vois ce que je veux dire?

H: et le mariage ne l’a pas arrangé. Il s’est marrié, n’est-ce-pas?

N: ouais, en effet.

H: Il s’est marrié avec une nana connue?

R: Patsy Kensit.

H: qui çà?

N: Patsy Kensit.

R: c’est une actrice.

H: une actrice?

N: une actrice. Elle était dans un groupe avant en Angleterre…

H: ah ouais?

N: elle faisait des pubs et des trucs pour Rice Crispies, je crois.

R: Ouais et maintenant elle a épousé et sors avec une rock star.

N: elle a épousé un rice crispies.

H: ouais, c’est vrai. Et ça doit être une emmerdeuse aussi, non?

N: oh, oh, no comment.

H: oh je sens comme une ambiance à la Yoko ici.

N: je n’ai jamais dit ça. Je n’ai jamais dit ça!

H: donc maintenant, tu doi faire avec…

N: tu parles de ma belle-soeur.

H: ou des deux?

N:ouais.

A suivre….