alan mc gee, qui avait signé oasis sur son label creation en 94 avant de subitement liquider son entreprise il y a un an suite au départ du groupe a décidé de lancer un autre label mais virtuel celui-là, cependant il sera côté à la bourse de londres, cette décision qui vient d’un homme ouvertement socialiste peut paraître bizarre mais à alan de répliquer : “c’est ma réponse à l’arrivisme(…) le punk rock coule dans mes veines, mais l’idéologie des punk n’a jamais été de perdre, plutôt de gagner, alors si je peux arracher quelques billets à la city (ndlr la place financière de londres) pour en faire quelque chose de bien je dois être applaudis (…) je ne suis pas contre le commerce j’aime bien vendre beaucoup de disques” et encore à lui d’ajouter “poptones sera maître de sa destinée” le label a déjà signé un accord avec sony japon mais là encore l’ex boss de creation records déclare que cet accord ne va en rien compromettre l’indépendance de sa firme quant à la réaction des deux frères terribles noel et liam il lance “ils seront probablement trop occupés à se chamailler…”