Un livre intitulé The Last Party vient d’être édité en Angleterre.
Son auteur, John Harris, revient sur le phénomène brit pop qui accompagna la Grande-Bretagne au début des années 90, et qui vit l’émergence de groupes comme Blur, Oasis, Pulp, Suede, ou encore Elastica…
L’anecdote selon laquelle Tony Blair écoutait Definitely Maybe dans sa voiture avant d’aller travailler y serait maintes fois rapportée.